Le point de vue de l’éditeur


"Maurice Tamboréro figurait au nombre des meilleurs, ils étaient les meilleurs. Pour la quatrième année consécutive, ils allaient jouer le titre et le gagner. À nouveau, du balcon du Capitole, souriant à une foule en délire, il brandirait à bout de bras le Bouclier de Brennus, le ciel en serait témoin : ils étaient bien les meilleurs."

Maurice Tamboréro, demi de mêlée du Racing Club toulousain, est abattu d'une balle en plein cœur. Le meurtre a été commis dans la rue. La victime est une star. L'enquête est confiée à deux hommes : Élie Verlande, commissaire principal, né à Dunkerque, fraîchement débarqué à Toulouse, peu sensible aux subtilités d'un sport dont il ignore tout, et Benoît Terrancle, capitaine de police, né dans le sud-ouest, ancien rugbyman.


“Du bruit sous le silence” est le premier polar dont l'action se situe dans le monde du rugby.

DU BRUIT

SOUS LE SILENCE


1999, RIVAGES/NOIR n°312


GRAND PRIX DE LA LITTÉRATURE POLICIÈRE 2000


PRIX DES LECTEURS

DE VILLENEUVE D’ASCQ 2000


PRIX POLAR DES LECTEURS

DE CLAMECY 2007

En italien

Rumore sotto il silenzio

Hobby and Work 2002

DANS LA PRESSE


Fan de littérature américaine avec Bukowski, Selby, interloqué par

“La dame du lac” de Chandler, et convaincu définitivement de l’intérêt

du genre par René Belleto et Jim Thompson, il semblait naturel pour Pascal Dessaint d’évoluer dans le roman noir.

NULLE PART AILLEURS, CANAL+


Un thriller dense et saignant

au-dessus de la mêlée.

L’ÉQUIPE


Comme toujours chez Pascal Dessaint, le thème du dérapage meurtrier des êtres apparemment ordinaires revient comme un leitmotiv. “Du bruit sous le silence” apparaît ainsi d’une noirceur désespérée et ouvre, sans crier gare, sur des gouffres terrifiants.

LE MONDE


Un magnifique roman noir.

LE JOURNAL DU DIMANCHE


Pascal Dessaint, sans y être invité, a fait un tour dans les coulisses d’un sport jamais raconté de la sorte. L’exercice était périlleux. C’est une réussite.

MIDI OLYMPIQUE MAGAZINE


Un roman noir captivant, mélodique, séduisant. Une jolie manière de repeindre en noir la Ville rose.

LE FIGARO


Habitué de l’équilibrisme face aux êtres à vif, Pascal Dessaint n’avait jamais aussi justement sondé leurs fractures.

LIBÉRATION





ÉTONNANTS VOYAGEURS 1999

Édition 2017