BIOGRAPHIE OFFICIELLE


Pascal Dessaint partage sa vie entre le nord de la France où il est né en 1964 et Toulouse où il vit aujourd’hui, deux univers qui nourrissent son inspiration. Ses romans ont été récompensés par plusieurs prix importants dont le Grand Prix de la littérature policière, le Grand Prix du roman noir français, le Prix Mystère de la Critique et le Prix Jean-Amila Meckert. En 1999, il publie « Du bruit sous le silence », premier polar dont l'action se déroule dans le monde du rugby. Depuis « Mourir n’est peut-être pas la pire des choses » (2003), tous ses livres sont sous le signe de la nature malmenée. Il évoque la catastrophe AZF de Toulouse dans "Loin des humains" (2005) et le scandale Metaleurop dans "Les derniers jours d'un homme" (2010). Il propose aussi régulièrement des chroniques et balades « vertes et vagabondes ».


BIOGRAPHIE INTIME


Je suis né en 1964 dans une famille ouvrière du Nord. J’ai vécu vingt ans à Coudekerque-Branche. Mon père disait que j’écrivais des mensonges, et il avait raison ! Ma mère a élevé six enfants. Quand j’étais gosse, elle disait que lire rendait moins bête. Je n’avais pas le droit de regarder la télévision le soir. Je lisais donc beaucoup. Je dois le plaisir des mots à mon frère Eusèbe, qui est un superbe poète, et puis à des auteurs comme Bukowski, Miller, Selby, Cendrars... J’écris un premier roman l’année de mon bac. J’y crois. Je monte à Paris et fais le tour des éditeurs. Il me faudra attendre dix ans pour publier. Entre-temps, je me suis installé à Toulouse, qui deviendra le cadre de plusieurs romans. J’arrête mes études en 1989. Après plusieurs années de vaches maigres où j’exerce des métiers tels que veilleur de nuit, gardien de musée ou animateur radio, je publie “Les paupières de Lou”. J’ai la chance alors de rencontrer Claude Mesplède, Michel Lebrun et François Guérif, qui sera mon éditeur pendant plus de vingt ans.


SUR WIKIPEDIA

REPÈRES


1964 — Naissance à Dunkerque


1974 — Premiers pas d’ornithologue


1983 — Bac C. Premier roman écrit


1984 — Je m’installe à Toulouse


1989 — DEA d’histoire consacré à la Chine


1991 — Traversée de l’arc alpin avec Éric Alibert


1992 — Premier roman publié


1997 — Prix Mystère de la Critique


1998 — Résidence d’écriture en Vendée


1999 — Voyage aux Philippines


2000 — Grand prix de littérature policière


2002 — Naissance de mon fils Félix


2004 — Résidence d’écriture en Brenne


2005 — Voyages en Jordanie, à Beyrouth,

à Dubaï, au Mexique


2006 — Grand Prix du roman noir français, festival de Cognac.


2008 — Prix Mystère de la Critique


2009 — Première collaboration avec Jacques Mitsch, “L’esprit des plantes”


2010 — Conseiller littéraire sur le Marathon des mots de Toulouse


2013 — Prix des Lettres de l’Académie d’Occitanie


2015 — Prix Jean-Amila Meckert, Prix Sud-Ouest Lire en Poche et Prix Sang d’Encre


2015 — Candidat aux Élections régionales sur la liste “Nouveau Monde en commun” conduite par Gérard Onesta

Au fil des années, des extraits de mes livres ont été lus par Pierre Arditi, Jacques Bonnaffé, Anne Cuvelier, Bernard-Pierre Donnadieu, Corinne Masiero, Elizabeth Masse, Daniel Mesguich ou encore Dominique Pinon.

Photos de presse :

© Philippe Matsas / Opale.

MENTION OBLIGATOIRE

     Site officiel de Pascal Dessaint ©2007