Site officiel de Pascal Dessaint ©2007

NEWSLETTER



LETTRE 46 — PRINTEMPS 2022


J’ai le plaisir de vous annoncer la parution, le 24 mars, de mon nouveau recueil de nouvelles : JUSQU’ICI TOUT VA MAL aux éditions de La Déviation. C’est le deuxième recueil, après EN ATTENDANT BUKOWSKI, que je fais avec Michel Lebailly, et c’est grand plaisir !

C’est là mon trentième livre, et ça tombe bien puisqu’il y a trente ans je publiais mon premier roman… 30 ans ! Une aventure ! Que dis-je, une odyssée !


Merci à tous ceux qui m’ont soutenu jusque-là, mes éditeurs, mes traducteurs, mes lecteurs, mes amis auteurs, les organisateurs de festivals et autres événements, les libraires, les bibliothécaires, les chroniqueurs, les journalistes… Sans vous, je n’existerais pas. J’ai fait le choix en 1992 de vivre entièrement de mon écriture, loin de de Paris, ça n’était pas facile, ça ne l’est toujours pas, mais je suis toujours là !


*


Le 18 MAI, sortiront en Rivages poche MAINTENANT LE MAL EST FAIT et UN COLOSSE

Je vous ai beaucoup parlé du COLOSSE qui a eu une presse formidable. Dans son édition originale, MAINTENANT LE MAL EST FAIT est paru en 2013. C’est sans aucun doute un des romans qui m’importent le plus, tant il marque, avec « Mourir n’est peut-être pas la pire des choses » et « Un homme doit mourir », beaucoup de mon engagement, comme homme et comme écrivain. https://reporterre.net/Mort-d-un-reveur-de-nature J’espère que vous serez au rendez-vous.


*


AGENDA, un beau printemps :https://www.pascaldessaint.fr/Agenda.html


*


LADIES IN BLUES de Michel Quint est paru le 15 mars. C’est ici : https://petitecart.wixsite.com/editions


*


J’ai lu avec un immense plaisir « Une ville de plomb » de Jean Meckert. Je pense à Claude Mesplède qui, il y a presque 30 ans, me mit dans les mains « Les Coups » et m’assura qu’il existait très peu de romans aussi forts. C’était vrai ! Merci à Joëlle Losfeld de continuer à éditer l’œuvre complète de Jean Meckert. Préface de Stefanie Delestré et Hervé Delouche.


Bonne lecture